Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Histoires de Tornjak...

par tornjak.over-blog.com Le four-tout

Une page qui vous permettra de lire de nombreuses anecdotes de Tornjak... Éleveurs, bergers ou simples particuliers, je tenterai au maximum de vous traduire ces récits qui parfois vous rappelleront certainement votre chien...
"Saro", chef de meute sans peur et sans reproche:

Cette histoire, compté par l'éleveur Vjekoslav Cuk, originaire de Posusje en Herzégovine, est certainement une de mes préférées, car elle montre l'ensemble des qualités qui font un "bon" tornjak... et rappelle, si nécessaire, que les chiens de troupeau de plus grands gabarits n'ont pas forcement plus de qualités que notre "petit" Berger de Bosnie... "Un des chiens dont je suis le plus fier s'appelait "Saro".Comme dans le cas de ce chien, Il est bon de rappeler que j'ai offert de nombreux Tornjak à des bergers dans les alentours de Posusje, et je n'offrais que des chiots issus de portées avec des parents aux capacités bergères marquées, ainsi ces gens utilisaient des chiens "génétiquement" de travail et cela me permettait aussi d'avoir "sous la main" de superbes géniteurs élevés de façon "naturelle". Saro était donc de ceux-là: Il rejoignit le troupeau d'un de mes amis, Monsieur Babic, qui comptait 300 têtes. Durant sa croissance, Saro montrait des capacités de surveillance assez hors-norme, chien incroyablement calme, il n'attaquait ni ne jappait jamais inutilement, aussi bien sur les hommes que les autres chiens ou animaux. Les inconnus pouvaient sans problème rester près de lui, mais les caresses étaient autorisées uniquement à son maitre et ses proches, et à à peine un an, il avait déjà pris le dessus sur les autres mâles de la meute, et je n'avais jamais vu et ne revis plus jamais de ma vie une telle assurance, et pourtant sur le plateau de Zavrace les autres chiens de berger ne manquent pas: tornjak, sarplaninac monstrueux, sans parler des gigantesques caucases ou bergers d'Asie Centrale... mais aucun de ces "monstres" n'avait le droit de s'approcher du troupeau de Saro, ni même de ses femelles en chaleur! Je pourrais vous parler de ce chien pendant des heures, de son courage, de son intelligence, de ses capacités, mais je ne citerai qu'une anecdote, qui résume presque tout: En plus de Saro, son maître possédait 3 autres chiens: Un berger de Croatie, et deux énormes batards(sarpla/caucase surement) à poils longs, un de ces deux énormes chiens, Medo, étaient d'ailleurs le chef de meute avant l'arrivée de Saro. Les attaques de loups sur le troupeau étaient très régulières, Saro et ses 3 copains avaient un réel don pour les repousser, et de longues années sont passées sans aucune perte pour le troupeau. Mais un jour de fin d'Automne, sur la montagne GRADINA, Monsieur Babic dût rentrer une de ses brebis qui venait de mettre bas et avait donc laissé le troupeau seul avec les chiens à plusieurs centaines de mètres, mais puisqu'il l'avait fait plusieurs fois et que ses chiens avaient géré parfaitement de très nombreuses attaques, il ne s'inquiétait pas plus que ça... après s'être occupé de la brebis et de l'agneau, il retourna au troupeau et une triste surprise l'attendait: Il vit au loin une dizaine de moutons morts, et plusieurs autres blessés ou en train de geindre... il vit alors Saro avec l'aide d'un des bâtards en train d'égorger un Loup, un second loup était en train de mettre à mort son berger de Croatie, qui malgré leur petite taille sont célèbres pour leur incroyable courage et détermination lors des attaques de loups devant lesquels ils ne reculent jamais(c'est d'ailleurs l'un des très rares guides de troupeaux à posséder ces qualités), et un troisième Loup était encore en train de tuer une brebis, mais lorsque Mr Babic s'est mis à hurler les loups ont pris la fuite, Saro se chargea alors d'en attraper un au vol et l'égorgea en quelques secondes, pour montrer aux autres fuyards que le massacre fût beau mais qu'ils devraient en payer cher le prix si l'envie les reprenait d'attaquer à nouveau "son" troupeau... Hélas le reste du troupeau avait complètement disparu, et Medo aussi. rentrant avec ses 2 survivants à la bergerie, Babic fût étonné d'y retrouver l'ensemble des bêtes saines et sauves, avec le gros Medo au milieu... Ils avaient tous fuit les crocs des loups pour rejoindre instinctivement la bergerie... Medo se tenait là, sans aucune blessure, comme si de rien n'était... mais à l'instant où notre cher Saro, ensanglanté et blessé de toute part, croisa Medo, il se figeât et transperça du regard le traître froussard. A cet instant, Mr Babic vit dans le regard de Saro une lueur terrifiante qu'il ne vit plus jamais dans les yeux d'aucun autre Tornjak, et celui ci se jeta avec une rage et une violence qu'il n'avait jamais montré auparavant sur Medo, la violence était telle que pour la première fois de sa longue vie, Mr Babic fût incapable de séparer les 2 chiens! L'énorme Medo réussit tout de même à prendre la fuite, mais Saro le poursuivit si loin que son maître les perdit de vu... Saro revint seul après un bon quart d'heure, épuisé, ensanglanté, et depuis ce jour, plus personne ne revit Medo..."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Haut de page